AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons en priorité des hommes
Le forum est optimisé pour mozilla firefox et google chrome
MISE EN PLACE DU NOUVEAU DESIGN, MERCI DE VOTRE PATIENCE. design signé wokoi

Partagez | 
 

 • Samaël Nolan Williams ••• « Want to be god and devil like me ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

AGE : 26 ans
MESSAGES : 20
ARRIVÉE LE : 30/03/2011
EMPLOI : Avocat
ADRESSE : 5 vicolo della cancelleria - Parione, Palatin.
QUOTE : *
AVATAR : Jensen Ackles
POINTS : 36

.
ARE U IN MY CELLPHONE:
STATUT: Marié(e)
DISPO POUR UN SUJET ?: Yes

MessageSujet: • Samaël Nolan Williams ••• « Want to be god and devil like me ? »   Mer 30 Mar - 16:32

Williams Samaël Nolan


BAZZART.
FT. JENSEN ACKLES


PRÉSENTE-TOI MON GARS. mon nom c'est Williams et Samaël c'est l'intitulé qu'on m'a collé à ma naissance à Las Vegas. J'ai 26 ans et je suis marié. Qui je suis ? Je suis avocat, ce qui fait que mon banquier m'aime bien, mais ça va, je le vis bien.
.

T'ES A ROME DEPUIS LONGTEMPS ? Pourquoi je suis à Rome ? C'est simple. Pour ma femme qui est partie il y a trois mois. Après des semaines de recherche, j'ai retrouvé sa trace, donc, je suis là. ET NIVEAU SEXE OPPOSÉ, COMMENT ÇA SE PASSE ? Je suis le genre à faire tout et n'importe quoi. Pour preuve, j'ai épousé une parfaite inconnue à Vegas alors que j'étais déjà en couple avec quelqu'un. Inutile de vous dire qu'elle n'a pas appréciée la chose.. ET LA FAMILLE, SISI BIEN OU QUOI ? Je m'entends relativement bien avec mes parents. Un peu moins avec mon père depuis qu'il sait que je me suis marié, mais il finira par me pardonner, j'en suis certain. Et sinon, je suis fils unique. ET TON RAPPORT AVEC LE FRIC ? Enfant d'un couple riche, j'en ai toujours assez pour vivre. D'autant que je bosse en même temps, j'ai pas à me plaindre.

C'EST MON HISTOIRE.
.
.
« Samaël Nolan Williams ! Mais qu'as-tu dans la tête, enfin ! Qu'est-ce qui t'as pris de faire une chose pareille ?! » Je sais, ça sent le roussit. Lorsque mon père me nomme par mon nom complet, c'est que j'ai du souci à me faire. De plus, je sais que je suis dans mes torts. Mais que voulez-vous, je suis une tête brulée. Je n'ai jamais su tenir en place, et être sur le droit chemin... Très peu pour moi ! « A vrai dire, je n'en sais rien... J'étais ivre. » Merde ! C'était la réponse à ne pas dire tout haut. J'aurais pu dire autre chose, faire une montagne afin de ne pas être coupable, mais, hélas, je ne réfléchis pas assez en ce moment. Non, franchement, je ne sais pas ce qui m'a prit ce soir-là. Pourtant, j'ai eu une éducation assez strict, petit, je faisais tout comme il le fallait. Avec mon père, je n'avais pas le droit à l'erreur. Mais une fois loin de lui, j'ai fais tout ce qui me passait par la tête. Mais, ce n'était pas une très bonne idée. « Mark, ne lui crie pas dessus, enfin ! Des erreurs, cela arrive à tout le monde d'en faire ! » Ça, c'est ma mère. Toujours prête à prendre la défense de son fils. Elle fait de son mieux. Elle est prise entre deux feux. Son amour pour son mari, et son amour pour son fils. Je sais qu'elle n'accepte pas non plus la situation, mais elle reste plus indulgente. A vingt-six ans, je ne devrais certainement pas me soucier de l'avis de mon paternel, mais ce serait mal le connaître. Il veut tout savoir, et il a un gros défaut ; il veut tout contrôler. Une chose que je ne supporte pas. Mais étant fils unique, je dois bien cela à mes parents. « Bon, apparemment, la procédure est en cours. Dire que je l'ai appris par ton oncle ! Tu imagines un peu la réaction des gens s'ils apprennent que mon fils s'est marié à Las Vegas ?! » Et voilà, une leçon de morale. C'est mon père tout craché. Il pense d'abord à sa réputation, et ensuite, il songe au reste. Mais, je ne suis pas d'accord avec lui. Je me fiche bien de savoir si cela s'ébruite... Peut-être pas finalement. J'entre tout juste dans le monde du travail en tant qu'avocat. Je me vois mal dire aux gens que ma femme, je ne la connais pas. Dans le fond, cela me donnerait presque envie de rire, mais je me retiens devant mes parents. Dire que j'ai fais cette connerie... Cela remonte à un mois. Je faisais une virée dans un casino, je m'amusais bien, et il y avait cette fille. Rapidement, nous engageons la conversation et nous buvons plus que de raison. Nous avons diner ensemble, et dans un délire alcoolisé, nous sommes partis nous mariés dans une chapelle. Et, le lendemain, je me réveil avec cette femme dans mon lit, une alliance à mon doigt. L'horreur ! Je n'osais pas y croire. Le pire dans toute cette histoire, c'est que j'avais quelqu'un dans ma vie. Et lorsqu'elle a apprit la nouvelle, évidemment, elle a prit la poudre d'escampette. Aujourd'hui, je me retrouve avec une femme que je connais pas, et de plus, je n'ai aucun souvenir de notre mariage. Je suis pathétique. « Ouais, bah dis-toi que cela aurait pu être pire ! J'ai pas commis un crime non plus ! » Finis-je par dire à mon père dans un soupir las, ce qui me coûta un regard assassin. Je quittais la maison de mes parents, voulant rejoindre l'appartement de Jessica. Nous parlions de toute cette histoire, avec une certaine gêne, et je lui fis part de ma discussion avec mes parents. Apparemment, tout semblait allait bien. Durant le second mois, nous attendions toujours pour notre divorce, mais c'était très long. D'autant qu'il ne fallait absolument pas que cela s'ébruite... Une catastrophe.

Seulement, problème. Le mois suivant, je me rends à nouveau chez elle, et là, on m'annonce qu'elle est partie. Sur le moment, je ne comprends pas et dis que je reviendrais plus tard. « Non, la demoiselle a déménagée. Elle ne vit plus ici. » Mon monde s'écroule, je ne comprends plus rien. Nous étions sur le point de mettre un terme à ce mariage, et elle disparaît dans la nature soudainement. Non, je ne pouvais y croire. « Vous êtes sûr de vous ?! Elle n'a rien laissé pour moi ? Samaël Williams ? » Rien. Absolument rien. Elle disparaît et ne dit rien. Et merde ! Pourtant, si il y a une chose que je comprends encore moins, c'est pourquoi je me sens soudainement seul et triste. Lorsqu'elle était là, malgré la situation, je me sentais bien. Et, maintenant qu'elle a disparue, je ressens un vide immense. Comme s'il me manquait quelque chose... Je repars chez moi, dépité, ne sachant plus quoi faire. Après plusieurs jours à vivre dans le brouillard, je décide de prendre les choses en mains. Je me rends dans tous les endroits que je connais avec une photo de la jeune femme, mais rien. Je fais cela durant plusieurs semaines, je n'en dors presque plus. Je veux comprendre pourquoi elle a prit la fuite. Cela me paraît être impossible. Finalement, je n'arrive à rien. Je ne trouve rien sur elle. Me reste un dernier recours, un détective privé. Je suis prêt à claquer tout l'argent qu'il faudra pour savoir où elle se trouve. J'engage donc le détective Hansen qui fait un boulot remarquable. Durant ce temps, je bosse un petit peu dans le cabinet de mon père, mais je ne suis pas tout à fait là. Mentalement, je suis loin. Avec elle. Je ne me comprends pas. Elle a ce quelque chose qui m'attire, c'est dingue. Elle me rend dingue en fait. Les semaines passent, j'attends des nouvelles de Hansen qui ne viennent pas. Au moment où je m'apprête à me coucher, mon portable sonne. Je m'empresse de répondre, et j'ai Hansen au bout du fil. « Monsieur Williams ? J'ai une bonne nouvelle pour vous ! » Je me redresse vivement, prêt à tout entendre. « Oui ? Vous avez une piste ? » Je n'en peux plus d'attendre, il faut que je sache au risque de devenir malade. « Mieux que ça. Je sais où elle se trouve actuellement. » Je peux affirmer qu'il sourit en me parlant, cela ne fait aucun doute. En même temps, vu ce que je lui donne en argent, il a de quoi sourire. Par chance, il fait du bon travail. « Alors ? Ne me faites pas attendre plus longtemps ! » Je ne tiens plus en place, il est malade de me faire attendre de la sorte. « Elle se trouve à Rome, et elle semble être en forme. Je vous communique son adresse... » La discussion se poursuit, et j'obtiens quelques détails. Durant la nuit, je ne parviens pas dormir, trop de choses tournent dans mon esprit. Dès le petit matin, je réserve un billet d'avion sur un vol direct pour Rome afin de retrouver Jessica, et enfin comprendre pourquoi elle est partie si vite... Et enfin, mettre un terme à cette union. A moins que...


    YOU LIKE. I DON'T
  • Plat préféré : Les lasagnes.
  • Couleur Préférée : Le bleu.
  • Livre Préféré : Le Crime de l'Orient-Express de Agatha Christie.
  • Musique Préférée : Highway to hell de ACDC.
  • Boisson Préférée : Alcoolisée : Whisky. Non alcoolisée : Ice tea.
  • Parfum de Glace Préféré : Chocolat.
  • Odeur Préférée : La vanille.
  • Endroit Préféré : La plage.
  • Saison Préférée : Le printemps.
  • Pays Préféré : Les États-Unis.
  • Other ? : ...

    Salut les gueux ! Mon prénom à moi c'est secret ; je sais, c'est rare, et Pim's pour les intimes dont tu ne fais pas encore partie. J'ai atteins l'âge canonique de 20 ans sans me faire renverser par un bus, ni mordre par une grand-mère. Je suis ici parce que un top site m'y a conduit, et si je compte vous pourrir l'existence à peu près 5/7 c'est parce qu'emmerder le monde, c'est une raison d'être. J'ai trouvé le super code qui est validé par Sara parce que je suis trop fort. Et maintenant, on dit quoi ?


CITTA ETERNA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sara T. Giolitti
V.O.X P.O.P.U.L.I

AGE : 24 ans
MESSAGES : 1913
ARRIVÉE LE : 01/03/2009
EMPLOI : Pour l'instant je me consacre à ne rien faire. C'est bien aussi.
ADRESSE : 25 via s. maria sopra minerva - Parione, Palatin.
QUOTE :