AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons en priorité des hommes
Le forum est optimisé pour mozilla firefox et google chrome
MISE EN PLACE DU NOUVEAU DESIGN, MERCI DE VOTRE PATIENCE. design signé wokoi

Partagez | 
 

 raiponce ϟ j'ai fais un rêve ! celui de devenir maître pokemon !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

AGE : Dix-huit ans
MESSAGES : 57
ARRIVÉE LE : 21/07/2011
EMPLOI : Étudiante en lettre moderne anglaise

ADRESSE : Je sais pas
QUOTE : « quand je lancerais la mutinerie des patients, voldemort sera le premier à trinquer »
AVATAR : nina dobrev
POINTS : 4

MessageSujet: raiponce ϟ j'ai fais un rêve ! celui de devenir maître pokemon !   Ven 22 Juil - 12:35





ezra raiponce, camponi


ft. nina dobrev.

♛ PRÉSENTE-TOI MON GARS

Mon nom c'est camponi. je sais, je sais, c'est un nom de famille très américain ... mon père est italien c'est pour c'est ce qui explique la consonnance italienne de mon nom de famille. parce que si j'aurais du porter le nom de famille de ma mère c'était fitzgerald. oui d'un coup là c'est beaucoup plus américain. mais bon je suis obligé de porter le nom de famille de mon père. Et mes prénoms sont ezra raiponce oui j'ai des prénoms vraiment peu commun, je sais. déjà à la base ezra est un prénom de garçon, enfin je crois. mais mes parents le trouvait mignon sur une petite fille donc ils ont décidé de m'appeler ezra. et raiponce parce que ma mère adore ce conte de fée; oui j'ai le prénom d'une princesse c'est la classe ça, non ? je préfère qu'on m'appelle raiponce parce que si je présente à un rendez-vous avec le prénom ezra il y a toujours eut confusion. . C'est l'intitulé qu'on m'a collé à ma naissance à three forks dans le montana. autant dire que je suis née au milieu de nul part ! C'est vrai que three forks n'est pas LA ville que tout le monde connait ... enfin ce n'est pas une si petite ville que ça mais c'est quand même un peu perdu comme ville .... . J'ai dix-huit ans. oui ici je suis majeur ! donc je peux boire en toute légalité ! parce que si j'étais encore aux états-unis j'aurais du attendre trois ans pour être majeur ! j'adore l'europe ! et je suis célibataire. enfin célibataire qui a un gros coup de foudre pour le copain de sa demie-sœur. en gros c'est bien compliqué vous ne trouvez pas ? . Qui je suis ? Je suis étudiante en lettre moderne anglaise mais bientôt serveuse dans un mcdonald. oui parce que pour l'instant je suis en vacance, mais je compte bien peut-être rester un an pour mes études. enfin faut que je demande l'autorisation à mes parents, mais bon je ne vois pas pourquoi ils s'y opposeraient. tout ça sera bénéfique pour moi. , ce qui fait que mon banquier me tolère, mais ça va, je le vis bien.

T'es à Rome depuis longtemps ?
ici, indiquez depuis quand vous êtes en ville, et pourquoi, en une ligne ou deux, hein, pas besoin d'écrire un roman.
Et niveau sexe opposé, comment ça se passe ?
parlez-nous des rapports entre votre perso et l'amour et le sexe. Vous pouvez être un peu bavard sur ce sujet, si vous le souhaitez.
Et la famille, sisi, bien ou quoi ?
Parlez-nous des rapports familiaux, avec les parents, les frères, les soeurs. Pas la peine de se taper l'arbre généalogique non plus.
Et ton rapport avec le fric ?
Est-ce qu'il en a ? comment gère-t-il tout ça.



♛ ET MON QUARTIER

i'm a stranger in paradise, don't let, don't let me down

♛ YOU LIKE. I DON'T
plat préféré : ...
couleur préférée : blanc
livre préféré : ...
musique préférée : ...
boisson préférée : ...
parfum de glace préféré : ...
odeur préférée : ...
endroit préféré : ...
saison préférée : ...
pays préféré : ...
other : ...



♛ SINON, IRL (ou presque)

Salut les gueux ! mon prénom à moi c'est anaïs, et mlle.alice pour les intimes dont tu ne fais pas encore partie. J'ai atteins l'âge canonique de dix-huit ans sans me faire renverser par un bus, ni mordre par une grand-mère. Je suis ici parce que nom de la personne ou du forum m'y a conduit, et si je compte vous pourrir l'existence à peu près 4/7 c'est parce qu'emmerder le monde, c'est une raison d'être. J'ai trouvé le super code qui est code parce que je suis trop fort. Et maintenant, on dit quoi ?

CITTA ETERNA ©



lately i've been stuck imagining what i wanna do and what i really think time to blow out be a little inappropriate 'cause I know that everybody's thinking it when the light's out shame on me to need release uncontrollably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AGE : Dix-huit ans
MESSAGES : 57
ARRIVÉE LE : 21/07/2011
EMPLOI : Étudiante en lettre moderne anglaise

ADRESSE : Je sais pas
QUOTE : « quand je lancerais la mutinerie des patients, voldemort sera le premier à trinquer »
AVATAR : nina dobrev
POINTS : 4

MessageSujet: Re: raiponce ϟ j'ai fais un rêve ! celui de devenir maître pokemon !   Ven 22 Juil - 12:35



♛ C'EST MON HISTOIRE

chapitre un;
each morning i get up i die a little

Three Forks, c'est une petite ville d'un milliers d'habitants dans le Montana dans le comté de Gallatin. Une ville où tout le monde connait tout le monde. Aucun secret ne peut être gardé dans ce genre de ville. Tout se base sur l'apparence. On doit faire bonne impression pour être bien vu. Le moindre scandale pour quelqu'un et c'est la fin de sa vie social. Et je parle en connaissance de cause puisque c'est arrivée à ma famille.

Je suis née le seize juin mille neuf cent quatre-vingt douze. Fille unique de Mary-Ann et Lorenzo Camponi. J'étais leur petit trésor, leur petite merveille, la chose la plus précieuse qu'ils avaient. Ezra Raiponce, voilà les prénoms qu'ils m'ont choisit. Ezra comme la déesse grecque de la chasse. Mes parents avaient sentis que j'allais avoir un fort caractère comme elle. Et Raiponce, qui signifie lumière. J'étais blonde alors que mes parents étaient bruns. J'étais leur fierté. Mais j'avais un problème. J'étais malade. J'enchaînais les séjours à l'hôpital. Je devais avoir un système immunitaire assez faible pour que j'attrape toutes les maladies possibles. La plupart du temps c'est ma mère qui m'emmenait à l'hôpital. Elle était tout le temps là quand je commençais à me sentir pas bien. C'était un peu ma sauveuse. Mais les médecins trouvaient ça bizarre que ça soit tout le temps ma mère qui m'emmène à l'hôpital. Je me souviendrais toujours de ce jours là. J'avais un peu plus de six ans. J'étais dans une chambre d'hôpital, je dessinais. Mes parents me regardaient et attendaient les médecins en espérant qu'ils n'aient pas trop de mauvaise nouvelle. Mais à leur plus grande surprise ce n'est pas de moi qu'ils allaient parler, mais de ma mère. « Votre fille n'a absolument rien. Nous lui avons des tas d'examens et tout est revenue négatif. Elle est en parfaite santé. » Mes parents étaient stupéfaits. Pourtant les autres médecins m'avaient bien diagnostiqué certaines maladies. Leurs avaient bien dit que j'étais malade. Et là j'étais en bonne santé. « Mais pourtant elle était bien malade ! J'ai reconnu tous les symptômes ! » Le médecin avait poussé un léger soupire et regarda ma mère quelques temps. « Nous pensons que votre femme à le syndrome de Münchausen par procuration. Elle forçait votre fille à être malade ou croyait qu'elle était malade.» J'avais regardé mes parents. La petite fille que j'étais n'avait pas compris ce qui se passait. A l'époque, tout ce que j'avais retenue c'était que je n'étais pas malade. Que j'allais pouvoir aller à l'école et revoir mes amis. « Vous allez devoir être obligée de voir un psy pour voir votre état et voir si on va devoir vous interner. » Je dessinais toujours. Ma mère était en larme et mon père semblait retenir sa colère. Je voyais ma mère partir avec quelqu'un d'autre et mon père me regardait bizarrement. A cette époque je n'avais absolument pas compris ce que tout cela signifiait.

Ma mère avait le psy et avait déclarer que pour mon bien, elle allait être internée au service psychiatrique de l'hôpital. Bien sûr, cette nouvelle a fait le tour de toute la ville en peu de temps. J'étais d'abord considérer comme la pauvre petite fille que sa mère rendait malade. On avait pitié de moi. Mais cette pitié s'en est allée bien vite. Les moqueries a remplacé la pitié. Mes adorables camarades de classe, c'est ironique bien sûr, se moquait de moi dès qu'ils pouvaient. C'est simple de se moquer d'une fille qui a une mère folle. Mais je crois que c'est au collège où j'ai le plus souffert des moqueries. Je me souviens quand j'étais en deuxième année du collège. C'est là que les moqueries étaient les plus fortes. Je passais mes journées toute seule. Le nombre d'ami que j'avais était simple à compter. J'en avait aucun. Enfin peut-être un, mais je pense plus qu'il avait pitié de moi. Dans les couleurs j'entendais les autres élèves se moquaient de moi. J'avais envie de pleurer, pleurer toutes les larmes de mon corps. Mais je ne pouvais pas le faire. Je devais me montrer forte pour ma mère. Elle était folle, oui et alors ? Ce n'était pas une raison de se moquer. Tout le monde à ces problèmes ! Et ce n'est pas pour autant que tout le monde se moque des autres ! Si on se moque des autres mais quand ils sont pas là ! Ce sont tous des hypocrites dans cette ville !

chapitre deux;
they say i'm going crazy, got no common sense

Comme vous l'aurez compris on ne se base que sur les apparences à Three Forks. Donc avoir une femme ou une mère qui est folle ne donne pas une bonne réputation. Et quand on a une mauvaise réputation, il n'y a que deux options qui s'offre à nous, enfin selon moi. Soit on laisse faire, on ne fait rien et on garde cette réputation. Ou alors deuxième et dernière option, on fait tout pouvoir avoir une meilleure réputation. C'est ce qu'à choisit de faire mon père. Tout faire pour avoir une bonne réputation. Sur ce point-là, il aurait peut-être du s'abstenir.

Chaque week-end je rendais visite à ma mère. Quelques fois, je pensais que ce n'était pas une bonne idée. Il fallait qu'elle me trouve toujours quelque chose et j'avais toujours aussi l'air malade pour elle. J'étais trop pale, trop maigre, trop grosse. Bref, elle inventait un tas de chose pour me trouver quelque chose. Bien sûr j'étais en excellente santé. Rendre visite à ma mère était quelque chose d'étrange pour moi. C'est vrai, elle avait d'être tout à fait normal comparé à d'autre qui était avec elle. Et pourtant je devais m'y faire. Elle était comme eux. D'accord c'était peut-être un peu moins grave, mais elle était folle. Assez folle pour être internée en tout cas. Et des fois, j'en oubliais même que ma mère était dans un asile. Je passais d'excellent moment avec elle. Elle était folle mais ça restait toujours ma mère. Elle était comme je me souviens quand elle vivait encore à la maison. Elle était souriante et si attentionnée. Dans mes rêves les plus réalistes, ma mère était encore à la maison. Me préparait mes petits déjeuners et vérifiait si j'allais bien. Mais dans la réalité mon père ne me préparait pas mes petits déjeuners et me demande rarement. Mon père m'aime je le sais, mais il n'est pas vraiment expressif, voir pas du tout. Revenons à ma mère. C'était l'une des personnes les plus souriante que je connais. Quand quelque chose n'allait pas, je le voyais toute de suite puisqu'elle ne souriait plus. Le premier avril deux mille sept, je m'en souviendrais toujours. C'était un dimanche. Mon père ne voulait pas rendre visiter à ma mère, il ne lui rendait plus beaucoup visite à cette époque-là, mais j'y suis allée quand même. Et là j'ai compris que quelque chose n'allait pas quand j'ai vu que ma mère ne souriait pas. Et j'ai encore mieux compris quand j'ai vu le petit tas de feuille que ma mère regardais. « Il demande le divorce ? » Choc numéro un : mon père demande le divorce. Moi qui croyait que le couple tenait encore. Il faut croire que je me trompait. Mais quand même, mon père qui demande le divorce c'était un choc assez important pour moi. Je les considérais comme un couple idyllique. « Oui ... Il veut surement se remarier avec ... » Choc numéro deux, à noter qu'il est notamment plus important que le choc numéro un : mon père veut se remarier. DEPUIS QUAND MON PERE VEUT SE REMARIER. Et avec qui il va se remarier ? Et si il veut se remarier, ça veut dire qu'il a forcément eut une maîtresse ? Et depuis quand il a une maîtresse ? Depuis quand mon père trompe ma mère ? D'accord elle est dans un asile mais quand même il abusait peut-être un peu, non ? « Se remarier avec qui ? » Je savais que j'allais regretter cette question, mais réellement la regretter. Parce que de toute manière, je n'allais pas aimer cette femme ! Quelque soit son nom, je la détesterais du plus profond de mon cœur. « Sûrement avec Phylis Montgomery » Montgomery ? Ça y est, je regrette d'avoir poser cette question. Mon père allait se marier avec la mère de cette pétasse ! Alors la pétasse en question c'est Olive Montgomery. Au lycée il y a toujours cette file populaire détestable mais que tout le monde adore. Et bien pour Three Forks, c'est elle. Olive Montgomery. Si la mère est aussi détestable que la fille, je vais mourir. Comment mon père a envie de se marier avec ça ? Enfin je peux toujours espérer qu'elle soit plus gentille que ça fille.

Effectivement si mon père a demandé le divorce avec ma mère c'était pour pouvoir se remarier avec Phylis Montgomery. Et l'expression : " telle mère, telle fille", correspond bien à Phylis et Olive Mongtomery. Pourquoi j'ai l'impression que Cendrillon sera mon nouveau surnom chez moi. Non je ne serais pas comme Cendrillon ! Je n'ai pas envie qu'on me traitre comme une esclave ! Si elles me traitent comme une esclave de toute façon, je vais les envoyer balader comme il se doit ! Personne ne me donne d'ordre, surtout pas elles ! Ce n'est pas possible que mon père l'aime. Ou alors il a vraiment très mauvais goût en matière de femme. A chaque que je regardais la mère ou la fille, j'avais froid dans le dos. Je les aimais pas et j'étais sûr qu'elles étaient en train de préparer quelque chose. Déjà, la chère et tendre Olive ne se gênait pas pour me faire vivre un enfer au lycée. J'étais bien avant au lycée, j'étais presque invisible aux yeux des autres élèves. Et maintenant je suis considérer comme la demie-sœur d'Olive et qui a une mère folle. Peut-être qu'être la demie-sœur de cette peste peut avoir des avantages mais certainement pas pour moi puisqu'elle ne m'aime pas. Elle fait tout pour m'humilier, déjà que j'arrive très bien à m'humilier toute seule alors je n'avais pas besoin d'aide. Et puis il y a eut ce fameux jour. Ce jour qui a confirmé ce que je pensais. Cette pétasse et sa mère manigançaient bien quelque chose. C'était durant le diner, comme d'habitude je ne disais presque rien et les deux autres se comportaient comme .... comme des pétasse et mon père ne disait rien aussi comme à son habitude. « Au fait Ezra pourquoi tu es allé à l'infirmerie aujourd'hui ? Tu es malade ? » Je n'aimais pas qu'on m'appelle par mon premier prénom et elle s'amusait à le faire rien que pour m'énerver. Et en plus elle avait ça avec son sourire le plus hypocrite qui existait. J'avais un mauvais pré-sentiment, mais vraiment très mauvais. « J'avais la tête qui tournait en sport et on m'y a emmener ... » Et lorsque j'ai croisé le regard de mon adorable belle-mère, j'ai eut un frisson dans tout le corps. Elle préparait quelque chose, j'étais sur qu'elle était en train de préparer quelque chose et ce n'était pas bon pour moi. « Tu es souvent 'malade' ces derniers temps Ezra ... Et pourtant tu semble être vraiment en bonne santé ... » Elle avait regardé mon père comme s'il devait dire quelque chose. « Raiponce ... Nous pensons que tu devrais aller voir un psychologue .... On a remarqué ces derniers temps que tu te faisais passer pour un peu trop malade et donc que ... » Nous ? On ? Cette pétasse n'a pas fait croire à mon père que j'étais folle ? « Que quoi ? Que je suis folle moi aussi ? Je ne suis PAS folle ? Et je ne faisais pas semblant d'être malade ? C'est sur que c'est sympa de faire semblant d'avoir une grippe ou alors une crise d'allergie !!! » Et là j'ai compris où mon père voulait en venir. Ils croyaient que j'avais le syndrome de Münchhausen. « Tu vois Friedrich, je te l'avais dit qu'elle était violente, et c'est l'un des symptômes ... » D'accord, cette garce voulait m'éliminer de la vie de mon père. Et ça n'a pas loupé. Dans les jours qui ont suivit, j'ai été voir un 'psy' qui a déclarer qu'effectivement que j'avais le syndrome de Müncchausen. Je pense plus que c'était un charlatant que ma belle-mère a payé pour qu'il dise ça et que j'aille dans un asile. Et je dois dire que l'asile c'est sympa, il y a une bonne ambiance. Enfin je n'y suis resté qu'un mois. Puisque là un vrai psy, m'a déclaré que j'étais saine d'esprit. Et je suis donc retourner chez moi pour le plus grand malheur de ma belle-mère et de ma demie-sœur.

chapitre trois;
can anybody find me somebody to love

Je crois que vivre dix-neuf à Three Forks, c'est assez épuisant. Bon d'accord, j'en avais vraiment marre de cette ville. Je voyais les choses en grand et je voulais vraiment partir ! Et je suis partie ! Bon d'accord c'est pour des vacances d'été, mais je suis partie !

Liberté me voilà !! J'avais enfin économisez assez pour partir en vacance loin de Three Forks !! Au départ j'avais pensé partir à Paris mais ça ne rentrait pas dans mon budget. Et j'ai donc décidé de partir à Rome. Et puis j'allais être au paradis ! J'allais être au soleil, je n'allais rien faire et surtout je n'allais pas supporter les deux hystériques durant les deux prochains mois !! le P-A-R-A-D-I-S !! Rome me voilà !! J'ai jamais été aussi heureuse ma vie. Par contre le seul petit inconvénient dans ce voyage, c'est que je ne savais pas où me loger ... Un hôtel aurait été trop cher, donc j'ai pensé que le camping ça pouvait être bien. Et en plus j'avais amener une toile de tente, donc ça aurait été parfait si j'en trouvais un. Sauf que tous les camping étaient complet. En même temps arriver comme ça un peu à l'improviste, il était normal que je ne trouve aucun camping qui avait une petite place de libre pour ma personne. Donc puisque mon option numéro un n'était pas la bonne, il fallait que j'utilise l'option numéro deux : trouver une maison ou un appartement en colocation ! Il devait bien avoir des personnes qui avaient le même problème que moi. Et puis j'ai découvert qu'il y avait ce programme où des habitants logeaient des touristes ! C'était parfait pour moi !! Je me suis donc inscrite comme ça et en une petite journée ils m'ont trouvé avec qui j'allais habité ! Et en plus celui qui m'hébergeait est comment dire ... Assez voir énormément sexy. J'aurais vraiment des vacances de rêve !! Durant une semaine j'étais aux anges. Avec Flynn, le fait qu'il porte le nom du 'prince' dans le dessin animé Raiponce est une coïncidence, on se racontait un peu notre petite vie. On s'est beaucoup rapprocher. Au point où on s'est faillit embrasser. Faillit puisqu'il a pensé à sa copine. Copine qui devait venir la semaine d'après. Enfin on restait quand même ami d'après lui. On peut réellement rester ami avec un gars avec qui on a des affinités et qu'on a failli embrasser ? Je ne crois pas. Mais bon comme je suis gentille je ne voulais pas briser son couple. Enfin cette idée d'être gentille et de ne pas briser son couple est très vite partie quand j'ai vu sa copine. Suis-je maudite ? Pourquoi il a fallu que ça soit OLIVE sa copine ? Ou alors c'est elle qui a décidé de me pourrir la vie. Je crois que c'est plutôt ça. Elle a décidé de faire de ma vie un enfer. Ou alors je suis très malchanceuse. Quelles sont les chances que je prenne un appartement avec un colocataire masculin et que ce colocataire soit le copain de mon affreuse demie-sœur ? Je suis décidément malchanceuse c'est tout !
div>




lately i've been stuck imagining what i wanna do and what i really think time to blow out be a little inappropriate 'cause I know that everybody's thinking it when the light's out shame on me to need release uncontrollably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

raiponce ϟ j'ai fais un rêve ! celui de devenir maître pokemon !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] La beauté est dans les yeux de celui qui regarde [Alex Hellblood / Jonghyun Kim]
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CITTA ETERNA ::  :: 
❝NAISSANCE DU PERSONNAGE
 :: "Vaffanculo cazzo !!" ça y est, t'es un vrai !
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit